«Avant de demander au cheval, il faut se demander à soi-même, suis-je prêt? Suis-je dans un bon état d’esprit? Suis-je capable d’être dans le présent, le ici, maintenant, et laisser mes émotions négatives ou nuisibles de côté? Est-ce que je sais ce que je veux? Et le chemin pour y parvenir? Suis-je prêt à laisser la parole à mon cheval, à l’écouter, le lire, et le respecter dans ce qu’il me dit? Est-ce que je sais doser mes demandes, être juste envers lui? Suis-je prêt à lui laisser toute la place, à le laisser s’exprimer, briller et n’être que chef d’orchestre silencieux? Suis-je prêt à une route pavée de réussites, de moments de grâce solitaire, mais aussi de désappointements, de questionnements, de détours et de dur labeur? Enfin, suis-je prêt, à mettre à jour mon âme entière, à me dépouiller de tout artifice, d’être transparent et de le laisser voir en moi et me montrer qui je suis réellement et qui je peux devenir grâce à lui? Suis-je prêt à être élève toute ma vie? Car c’est bien le cheval qui enseigne à l’homme et non l’inverse. Il faut toujours garder cela en tête, pour découvrir les chemins que les autres, trop souvent ignorent. Ce n’est que par l’amour le plus pur, le plus sincère et le plus humble, que le cheval se révèle entièrement à nous.»

«Before asking your horse, you need to ask yourself, Am I ready? Am I in the right state of mind? Am I able to live in the present, here and now and let got of my negative or harmful emotions? Do I know what I want? And the way to get to it? Am I ready to let the place to my horse, to listen to him, read him and respect him in what he tells me? Do I know how to ask just enough and be fair towards him? Am I ready to give him the spotlight, to let him express himself and shine and be the silent conductor? Am I ready to follow a paved road of successes, moments of solitary grace but also of disappointment, questioning, detours and hard work? In the end, am I ready to put my soul to bare, let go of all artifice, to be transparent and to let him see in me who I really am and who I can be because of him? Am I ready to be an eternal student? For it is the horse that teaches man, not the opposite. It is a need to always keep this in mind, to find the paths that others, too often, ignore. It is only by the most pure, sincere and humble love that the horse reveals himself to us entirely.»

Marie-Philip